Sponsorise.me, un an après ! [infographie]

En avril dernier, j’avais la chance de présenter une nouvelle structure, innovante et ambitieuse : sponsorise.me

De nombreux athlètes s’étaient déshabillés pour faire la promotion de ce nouveau concept, en clin d’oeil à la genèse du projet qui voyait Romain Mesnil courir nu dans Paris pour trouver un sponsor.
Cette semaine, à l’invitation de Loïc Yviquel, nous sommes retournés dans leurs locaux pour faire le point avec eux, après un peu moins d’un an d’activité !
Sponsorise.me, pour rappel, est né d’un constat simple : 220 000 entreprises en France rêvent de s’investir dans le sport de haut-niveau. En parallèle, près de 10 000 sportifs en France recherchent un financement. Et aucune passerelle entre les deux univers !
D’où l’idée de sponsorise.me de créer une plateforme de mise en relation, et de monétiser la relation entre l’entreprise et le sportif, pour créer un business modèle profitable à tous.  Au bout d’un an d’activité, 760 sportifs et 1000 entreprises sont inscrites sur la plateforme.

(…)

Aujourd’hui, la plateforme réalise environ 6 deals par mois. L’équilibre est à 10, avec actuellement des deals moyens de 10 à15 k€.

Pour tenter de continuer à développer tout cela, de nombreuses innovations / animations sont en train de voir le jour.
Ainsi, un partenariat a été noué avec HEC, pour que des étudiants « encadrent » des sportifs qui iront à Londres, et les accompagnent dans leurs recherches de partenaires. C’est l’offre « Pari-Londr€s ».

En complément, Sponsorise.me propose des « pack » pour les partenaires, comprenant les droits d’images d’un sportif, des opérations de relations publiques et des places pour les JO, à partir de 15 k€. Les packages ont été développés avec Eventeam, l’agence officielle de vente de billets et de prestations de voyages pour les Jeux Olympiques 2012.

Mais l’annonce de la soirée, c’était le lancement de Sponsorise influence, le nouveau service proposé par Sponsorise.me.

Encore une fois, le constat est simple. Les 50 « top » sportifs français sur Facebook et Twitter représentent un potentiel de près de 9 millions de fans, et 1.5 millions de followers sur twitter ! Une vraie valeur pour les marques, un vrai capital pour les sportifs !

Ainsi Sponsorise influence propose un service à destination des sportifs, souvent peu ou pas accompagnés sur les réseaux sociaux : audit, création / optimisation de leur univers digital, développement de leurs images sur les médias sociaux…

Et sponsorise propose aux marques d’exploiter cette base de sportif : Développement d’une stratégie online, via les sportifs, pour créer du buzz, et mise en place d’une stratégie off-line, avec du placement de produit, de l’événementiel…
Le dispositif devrait très prochainement passer en phase de test avec 20 sportifs : C. Arron, Taig Khris, J. Richardson, ..

En cette année olympique, il est évident que c’est une période charnière pour les sportifs, qui doivent prendre le virage du numérique, au risque d’être écarté dans la course au « sport business ». Quand aux marques, elles disposent d’une opportunité exceptionnelle de business autour de ces sportifs, sur une période propice !

Alors, quelle marque va exploiter au mieux les sportifs olympiques… Réponse dans quelques mois !

You can leave a response, or trackback from your own site.

2 Responses to “Sponsorise.me, un an après ! [infographie]”

  1. [...] donc pas à suivre l’information de ces blogueurs (Ludovic, Sébastien, Cédric, Franck, Mathieu, Brice, Cédric G) qui se feront un plaisir d’analyser et relayer [...]

  2. [...] SPONSORISE.ME, qu’on ne présente plus  et RMC SPORT ont voulu savoir qu’elles étaient les plus grandes chances de médailles françaises dans l’esprit du public, et les sports les plus attendus. [...]

Leave a Reply

*