Sportifs & réseaux sociaux ! [infographie]

Internet est en train de profondément modifier le secteur du marketing sportif. Les codes changent, les réseaux sociaux bousculent les habitudes, et les modes de travail.

C’est le cas notamment dans le domaine de la mise en relation des sportifs et des annonceurs. Les entreprises, petites ou grandes, tentées ou non par le sponsoring sportif, étaient jusqu’à maintenant dans l’inconnue quand aux possibilités d’exploitation des sportifs.

Il me semblait donc normal aujourd’hui de vous présenter une de ces entreprises , chantre du « célébrity management » : Brand & Celebrities. Cette jeune société se présente comme une société qui « met le pouvoir des célébrités au service de tous les acteurs du marketing et de la communication. Grâce à B&C, agences de communication et marques ont désormais accès à une plateforme web d’endossement publicitaire leur permettant d’optimiser l’efficacité de leurs campagnes de communication en y associant en quelques jours une célébrité qui corresponde à leurs valeurs et à leur budget ». (…)

Cette entreprise, que nous avions eu l’occasion de rencontrer lors de la conférence Sportnumericus s’est plongée dans Facebook, ce réseau social qui fait la pluie et la beau temps avec ses 23 millions d’utilisateurs, pour nous livrer une infographie très intéressante. Elle nous dévoile un classement des célébrités françaises préférées, et notamment des sportifs.



L’objectif : nous montrer que de nombreuses célébrités, appréciées par le public, n’ont pas encore pris la mesure des réseaux sociaux, et notamment de Facebook, en ne maîtrisant pas leur communication sur ces réseaux, en ayant pas de comptes officiels…

Actuellement, deux classements font référence dans l’évaluation de la notoriété des célébrités françaises :
1- le classement JDD des personnalités préférées des Français,
2- le classement l’Equipe Mag des sportifs préférés des Français.

Mais aujourd’hui, Facebook et sa puissance permet de mettre ses classements en perspective avec les faits, et une donnée non contestable : le nombre de fans sur les pages Facebook des sportifs : Ainsi, B&C nous propose un classement « revisité » pour les sportifs, avec des différences très significatives. Samir Nasri est le sportif français ayant le plus de Fans (1.3 millions) alors qu’il n’est qu’à la 28ème place du classement l’Equipe Mag (janvier 2012). Mais comme il ne gère pas son compte lui-même, B&C considère que cet « outil marketing » est moins exploitable en terme de business.

Chez B&C, ils se sont donc concentrés sur les comptes Facebook officiels et actifs. Et les résultats sont intéressants : Thierry Henry est le n°1 du classement version B&C, avec 0,9M de fans… Il n’est pourtant que 14ème du dernier classement l’Equipe. Tony Parker, avec 480 000 fans est deuxième, alors qu’il n’est que 4ème du classement l’Equipe. Enfin, sur le podium de ce classement revisité, Valbuena est 3ème avec 350 000 fans. Les français ne le classant que 44ème dans l’Equipe…

Dans la suite du classement, beaucoup de sportifs plutôt jeunes, ayant intégré Facebook comme un outil de marketing et de communication avec les fans !

Alors, peut-on en conclure qu’il y a une différence entre se « dire fan » d’un sportif, lors d’un sondage, et passer au fait, en « devenant fan » Facebook ? Et l’Equipe, pour son prochain classement, ne devrait-il pas pondérer ses résultats, en y intégrant des donnés tangibles ?

En tout cas, et les deux acteurs du marché l’ont bien compris, il y a encore beaucoup à faire sur les réseaux sociaux, et sur l’utilisation pour les sportifs de ces supports comme outils marketing, de promotion.

D’ailleurs, ce « nouveau métier » commence à générer du business : sur ce blog, j’avais notamment eu l’occasion de vous présenter l’initiative de Sportlabgroup : Sponsorise.me

You can leave a response, or trackback from your own site.

Leave a Reply

*